Capture d’écran 2014-10-30 à 13.41.51.png

BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL DES TAMBOURS Du BURUNDI

 
 
 

UNESCO INTANGIBLE CULTURAL HERITAGE

 

ART&VIE 6501

 

Les tambours

L'Art des Tambourinaires, c'est avant tout un lien quasi-mystique qui unit un pays tout entier à ses tambours sacrés, le mot "ingoma" signifie tout à la fois "tambour" et "royaume". Fascinant mélange de formalisation et de spontanéité proche de la transe, l'éblouissement rythmique que nous offrent les maîtres Tambours du Burundi éclate avec l'exubérance naturelle, la joie et la volonté de vivre de tout un peuple.

Un tambourinaire s’installe au milieu du demi-cercle et devient le meneur. Il impose le tempo, le rythme par sa musique et sa danse. Tous les autres tambourinaires s’accordent avec lui dans les chants, la danse et les percussions. Chaque spectacle est donc différent.

THE DRUMMERS 

The Art of TambourIn Players is above all an almost mystic link that re-unites a whole country with the sacred tambours , the word "ingoma" means both  "tambour" and "Kingdom". A fascinating mix of formalisation and spontanity creating a form of trance. The ritmic builting up that the "Tambours of Burundi" offers us, shatters by their natural roughness, their joy and will to live of a whole nation. 

One tambourin player centers in the middle of the half circle and gets the leading role, deciding tempo and rythm by his dance and music, followed by the other tambourin players accordingly in the singing, dancing and percussions. Therefore every show has a different content.

TAMBOERSPELERS

De Kunst van de Tamboerspelers is vooral een bijna mystieke link dat een heel land verenigt met de heilige tamboers, het woord "ingoma" betekent zowel "tamboer" en "koninkrijk".    Een fascinerende mengeling van formalisatie en spontaniteit zoals in een roes van trance, de ritmische opbouw dat de meesters Van Tamboers van Burundi ons bieden, ontpopt zich door hun natuurlijke ruwheid, hun plezier en de wil om te leven van een hele natie. 

Een tamboerspeler begeeft zich naar het midden en krijgt zo telkens de hoofdrol waarin hij het tempo en ritme bepaalt door zijn dans en muziek, alle andere tamboerspelers stemmen zich af op hem in het zingen, dansen en de percussies.  Ieder spektakel krijgt zo een steeds andere inhoud.


_MG_8922.jpg
 

 

RÉFÉRENCES 

 

HUGO BOSS FASHION SHOW FIRENZE 2008 (IT)


Capture d’écran 2015-12-01 à 11.36.08.png

EXPOSITION UNIVERSELLE DE MILAN 2015 (IT)


PROXIES STAFF EVENT 2015 (B)


MISS AFRICA BELGIUIM 2015 (B)


CAP48 - RTBF 2015 TV SHOW (B)



 
 
hugo-boss-logo.jpg

BELGIUM'S GOT TALENT 2013-RTL TVI (B)

 
 

 
 

MEMORIAL VAN DAMME 2015-2014-2013 /BRUXELLES (B)

 
 

 
 
 

CAP48 2014 TV SHOW-BRUXELLES (B) 

 
 

 
 
336574_1.jpeg
 

RELAIS POUR LA VIE 2014 EVERE (B)

 
 

 
 

150 ANS CROIX ROUGE DE BELGIQUE-MArche en famene (b)

 
 
 
 

 
 
 
 

FESTIVAL SAGA AFRICA - 2011 HANNUT (B)

Descriptif de la prestation 

 
 

 
 
 

Capture d’écran 2014-12-03 à 16.39.23.png
 

 

IKIYAGO SOCIAL PAGES

 

 
 

LIKE US ON FACEBOOK - facebook.com/originalikiyagolegacy

 
 
 
 

TWITTER - @ikiyagolegacy

 
 
 
IKIYAGO-12.jpg
 

IKIYAGO LEGACY

TEAM 


 

VICE PRÉSIDENT-ARTISTE

NDAYIZEYE Jean de Dieu

PRESIDENT MANAGER

Jean-Pierre MELS 

 

SECRÉTAIRE TRÉSORIER - ARTISTE

 KARYUGENZE Pierre-Claver

 ARTISTE

AKIMANA Blaise

 ARTISTE 

IRANKUNDA Christian

ARTISTE

MUGISHA Franck 

ARTISTE

MUGISHA Kevin 

ARTISTE

MUTEBUTSI Venant

ARTISTE

NDUWAYEZU Romuald

ARTISTE

NKUNZIMANA Jimmy 

ARTISTE

NTEZIMANA Jean de Dieu

ARTISTE

NTIRURIKURE Martin 

ARTISTE

NYANDWI Jean-Pascal 

ARTISTE

NDUWIMANA Thierry

ARTISTE

NGABIRANO James 

 
 

SAHABO Basile 

 

Capture d’écran 2014-12-03 à 16.39.03.png
 

 

SHOW TIME

 

 
 
 
 

Ils entrent en scène leur tambour sur la tête. Ils chantent en même temps qu'ils dansent. Disposés en arc de cercle autour du tambour central, l'Inkiránya, ils attendent son signal. Alors, groupés en deux groupes, les AbanyaMashāko et les AbanyaBishikizo battent leur rythme dans une harmonie surprenante. Le Tambourinaire so­­liste, celui qui bat l'Inkiránya ou le tambour central, exécute une danse où se mêlent fantaisie et gravité. Danse guerrière, sa gestuelle est significative. Le soliste par moments mime le geste de se trancher la gorge. Cela traduit son attachement à son pays : « Que je meure si je trahis le Tambour! » Tous les Ritualistes Batimbo le suivent, parce qu'il est considéré comme leur roi et eux ses sujets.

Les tambourinaires ou le Ritualistes Batimbo du Burundi 

manient aussi l'humour, la satire et l'élégance. Le danseur soliste se transforme en un gentil clown marchant sur les mains, empruntant une démarche caricaturale et faisant des clins d'œil au public. Les Tambourinaires ou les Ritualistes Batimbo du Burundi occupent Ikiránya ou jouent pour le public à tour de rôle. Ils peuvent jouer seul, à deux, à trois voire à quatre. Ils sont de véritables athètes qui courent, sautent, se tordent le cou et/ou les hanches, font des enjambements, etc. Les Tambourinaires sautent, chantent, marchent autour des Tambours qu'ils battent tout en suivant la cadence qu'exige la danse de l'artiste qui danse devant eux, leur roi. Au fond, il s'appelle le roi, car, outre que ses sujets battent les Tambours en repondant à son invitation, celui-ci peut arrêter la danse s'il est certain que c'est ce qui est nécessaire.

 

Capture d’écran 2014-09-26 à 18.13.27.png
 

 

HiSTORIQUE

 

 

Le Burundi, en forme longue la République du Burundi, en kirundi Republika y'u Burundi, est un pays d'Afrique de l'est sans accès à la mer, mais possédant un grand lac (lac Tanganyika) situé dans la région des Grands Lacs et entouré par la République démocratique du Congo à l'ouest, le Rwanda au nord, et la Tanzanie à l'est et au sud. Sa capitale est Bujumbura.

Le tambour est une partie importante de l'héritage culturel burundais. Le célèbre Royal-Tambours du Burundi, qui s'est produit plus de quarante ans à travers le monde entier, est connu pour ses tambours traditionnels comme les Amashāko, les Ibishikiso, l'Inkiránya et Kirotsa, le petit tambour. La troupe se produit toujours, sur l'ancien site royal de Gishōra, situé à quelques kilomètres (10 km précisément)au nord de Gitéga, la seconde ville en importance au Burundi. La danse accompagne souvent les performances du tambour, musique populaire des célébrations et réunions de famille. Les Abatīmbo, dont on joue lors des cérémonies officielles et des rituels, et le rythme rapide de l'Abanyagasīmbo sont de célèbres danses burundaises.

La réputation des tambourinaires a dépassé les limites du Burundi pour devenir internationale. En Afrique, ils symbolisent même la bonne orchestration du tambour.

Leur art est sacré. Il est aussi profane. C'est un lien mystique entre un pays, un peuple et un instrument. « Ingoma », c'est à la fois le tambour, le départ (: On part au chant du coq), le royaume et l'époque.

Lors du spectacle, les Tambourinaires du Burundi ou les Ritualistes Batimbo forment généralement un groupe d'une vingtaine de personnes.


DÉCOUVRIR ET VIVRE LES TAMBOURS DU BURUNDI.

Nos ateliers d'initiations aux percussions, à la danse et aux chants ancestraux du Burundi.Nous disposons de plusieurs formules intégrant des supports audiovisuels pour accompagnement des prestations artistiques interactives par divers types de projections.

DSC_5838.jpg
 

 

info booking

 

 

info&booking :

Jean-Pierre mels : +32 (0) 475 85 76 89

jpmels@ldi.be

ikiyagolegacy asbl :

53 rue juliette wytsman B-1050 BrusselS